Liste des documents

Nombre total de résultats : 1889
Pertinence Titre A-Z Plus récents Plus anciens
10 25 50
Année de publication
et

COMPORTEMENT DETRANSITIONFRAGILE_DUCTILE DE L’ACIER 35NCD16

M. Kadouma, K.Taibi, N. Souami, A. Alghem, B. Mokadem  (2010)
Article de conférence

L’acier employé comme matériau de structure des installations nucléaires, au n comportement totalement ductile durant le fonctionnement du réacteur nucléaire. Cependant, sous l'effet de l'irradiation neutronique ce matériau vieillit, ettend à se fragiliser, provoquant une rupture du composant dans le domaine de transition «fragile-ductile», sous une sollicitation mécanique ou thermique. Cette étude est liée au comportement à la rupture de l’acier 35NCD16 sollicité dans le domaine de transition fragile-ductile. Elle traite l’influence de la présence de sa mas d’inclusion sur la rupture fragile et ductile. Nous développons l’intérêt de l’essai de résilience instrumenté dans la caractérisation de la transition fragile-ductile des matériaux, ainsi que le rôle que peut jouer la microstructure sur les modes de ruptures fragile et ductile. Notre étude, à travers les observations au MEB, des faciès de rupture met en évidence le rôle que peut jouer les inclusions et les particules sur la rupture fragile à basse température. Ce mode de rupture bien prématuré induit un phénomène de concentration de contrainte, au sein de la microstructure qui facilite l’amorçage du clivage Voir les détails

Mots clés : aciers faiblement alliés, température detransition, fragile, ductile, faciès de rupture

APPROCHE NUMERIQUE DE L’ENDOMMAGEMENT A HAUTE TEMPERATURE DES REVETEMENTSPROTECTEURS DANS LES CONSTRUCTIONS AERONAUTIQUES (TURBINES)

KHELIFA Hocine  (2010)
Article de conférence

L’industrie aéronautique, durant de nombreuses années, a été le véritable moteur du développement des techniques de revêtement thermique, notamment grâce à la révolution technologique. L’augmentation des rendements des turbines aéronautiques a toujours été un but poursuivi par les industrielsdu domaine. Cette augmentation générale des performances passe notamment par une augmentation des taux de compression de l’air dans les différents étages des compresseurs (donc par une réduction importante des fuites possibles) et par une augmentation de la température en entrée de laturbine. En parallèle, la diminution des masses, notamment celles en mouvement, a entraîné une augmentation des niveaux de sollicitation des constituants de la turbine. En effet, dans les conditions normales d’utilisation des turbines, les composants et notamment les aubes des turbines sont soumises à de hautes températures ainsi qu’à une atmosphère oxydante et corrosive. Malgré les progrès réalisés dans le domaine des superalliages à base de nickel, ce matériau ne possède pas une résistance intrinsèque suffisante pour contrer les phénomènes d’oxydation et de corrosion qu’il rencontrera au cours de sa vie. Pour en limiter les effets, la solution la plus employée est l’isolement de l’alliage de la veine gazeuse par une couche d’oxyde adhérente, dense et donc protectrice Voir les détails

Mots clés : Barrières thermique, endommagement, superalliages, oxydecéramique, loi de comportement

ANALYSE STRUCTURALE ET THERMIQUE PAR DSC DES FILMES MINCE Al (%.Cu)

S. Lallouche, M.Y. Debili  (2010)
Article de conférence

L’objectif dans ce travail est d’étudier la microstructure (phases, paramètre de maille cristallin, taille de grain déformation, texture,…) d’un alliage binaire Al(% Cu) élaboré par la méthode de pulvérisation cathodique magnétron radio fréquence (RF) traité thermiquement (500 C°) et maintien de une heure de temps de façon à vérifiers’ils sont représentatifs des phases métallurgique présentes dans l’alliage massif Al-Cu. Pour tout l’alliage binaire Al-Cu synthétisé, quelle que soit la teneur en cuivre ( 1.8,7.21,66.64,86.17 et 92.5 %at. Cu) le dépôt ainsi obtenu est uniforme en termes d’épaisseur et de quelque micromètre (3 à 4 µm), Afin d’identifier la structure cristallographique des phases formées après le recuit des films, on utilise la diffraction des rayons X (figure.1). Le diffractomètre est équipe d’une cathode de Cu (λ= 1.5406 Å) et d’un détecteur courbe en configuration θ-2θ. L’analyse thermique différentielle d’une substance dans un domaine de température donné consiste à caractériser les transformations et réactions qu’elle subit, L’évolution des courbes DSC révèle la complexité des phénomènes thermodynamiques et aussi structurale se produisant lors du chauffage des échantillons. Les courbes présentées ici (figure.2) ont été obtenues par l’Analyse Enthalpique Différentielle (enregistrées entre 25 et 500 °C) des échantillonspulvérisées Al-Cu pour différents teneurs en cuivre. Ces courbes ont été enregistrées pendant le chauffage. Les résultats montrent pour le dépôt de composition 1.8%at. Cu (figure .2). Au début du chauffage, le petit pic endothermique situé à 40 °C environ est liée à la dissolution de phase existée, très probablement,de la phase stable Al2Cu (θ) observée à l’état brut. Suivie par une réaction largement endothermique du système caractérisée par une première « bosse » très aplatie aux alentours de 221°C. L’enthalpie decette réaction est de9.818 mW/mg (J/g). Un deuxième cycle a montré que la courbe présente pics exothermique vers la température 494.5°C, donc prés à la fin de chauffage, où l’enthalpie est 8.87 mW/mg environ. Le pic endothermique étalé, observé dans ledomaine de température (190- 300) °C, est principalement dû au rétablissement, à la relaxation des contraintes et au grossissement des grains. Pour la composition 66.64 %at. Cu la courbe DSC (figure 3) montre une faible reaction est observée au début du chauffage caractérise par une faible pic endothermique ce qui explique par disparition de la séparation des phases observé à l’état brut de même composition [1]. Le second pic est exothermique étalé de forte amplitude observé dans le domaine de température (224.9 - 490.3) °C. Si l’on se réfère à l’analyse par rayons X, on peut traduire cette réaction par l’apparition d’une nouvelle phase identifiée après recuit à 500°C : il s’agit de la phase monoclinique AlCu, où on peut révéler que la température de transformation est autour de 391.7 °C avec enthalpie de transformation situé à environ 1.768 mW/mg. La faible enthalpie de cette réaction reflète au faible quantité de la proportion de la phase AlCu transformée Voir les détails

Mots clés : couche mince, Al-Cu, DRX

CONTRIBUTION A LA DEPOLLUTION DES EAUX COLOREES PAR LES ARGILES ANIONIQUES

Lehbab Fatima, Z.Derriche, M.Bouhent  (2010)
Article de conférence

Le travail que nous avons réalisé s’inscrit dans uneperspective de contribution dans le domaine de l’environnement. Outre le fait detraiter de la pollution des eaux, nous nous sommes familiarisé avec les techniques de synthèse, de caractérisation des matériaux solides cristallins de type ″argiles anioniques″appelés souvent par le nom ″d’Hydroxydes Doubles Lamellaires (HDL) ″et particulièrement leur intérêt dans les applications de dépollution des rejets industriels provenant de l’industrie telle le textile…et autres. L’objectif que nous nous sommes fixé est l’élimination des colorants anioniques par adsorption sur ces hydroxydes doubles lamellaires carbonatés, leurs produits calcinés ainsi que laphase Zn-al-cl. En effet ces argiles anioniques sont caractérisées par un empilement de feuillets d’hydroxydes de métaux divalents et trivalents [MII1-x MIIIx(OH)2]x+[Ax/m m-, nH2O]x-(dans notre cas M+2=Zn +2 et M+3=Al+3) séparés par des domaines inter feuillets occupés par l’anion A échangeable Notre matrice a été préparée par la méthode decoprécipitation en milieu basique (pH=9) et constant avec un rapport molaire (Zn/Al) ; R=2. Le produit de synthèse obtenu de ce rapport a été caractérisé par plusieurs techniques comme la diffraction des rayons X (DRX) et spectroscopie infrarouge(IRTF), ce qui nous a permis de confirmer que le matériau obtenu correspond bien aux hydroxydes doubles lamellaires recherchés. De part leurs propriétés d’échangeanionique très élevée, leur structure modulable et controlée et leur effet mémoire unique, les HDLs sont des matériaux potentiellementtrès intéressants pour l’adsorption, l’intercalation des molécules de colorants en vue d’une remédiation environnementale. Ces propriétés d’échange anionique nous ont permis d’évaluer leur efficacité dans l’élimination des colorants donnant des résultats très satisfaisants sur les phases calcinées L’aspect économique de l’utilisation des matériaux adsorbant, rend important la réutilisation des argiles anioniques vue leur pouvoir à se régénérer, la réutilisation de ces matériaux pour l’adsorption des colorants a été effectuée après 4 cycles de régénération Voir les détails

Mots clés : HDL, adsorption, modèl, A85

SYNTHESIS AND CHARACTERIZATION OF HIGH-ENERGY BALL MILLED NANOSTRUCTURED Co50Ni50

N. Loudjani, N. Bensebaa, L. Dekhil, J.J. Suñol, J.M. Grenèche  (2010)
Article de conférence

Mechanical alloying method was used to prepare nanocrystalline Co50Ni50 alloy. X-ray diffraction was applied to determinate the structure of the alloy. Structural and microstructural parameters (lattice parameters, microstrains, crystallite sizes and phase percentages) were deduced from the Rietveld refinement of XRD patterns, by using the MAUD program, and discussed as a function of milling time. XRD results indicated that the crystalline solid solutions were achieved after 6h of milling. SEM observations revealed that mechanical alloys consist of agglomerated fineparticles of about 24 nm in size Voir les détails

Mots clés : Nanomaterials; Mechanical alloying;Ni-Co alloys; Differential scanning calorimetry; X-ray diffra

FRACTURE MECHANICS OF SPOT WELDED STEEL SHEETS OF EQUAL THICKNESS IN COACH_PEEL SPECIMENS

Mecirdi Mohamed El Amin, Bouafia Farida  (2010)
Article de conférence

In the current paper, a numerical investigation based on finite element method has been constructed to analyze fracture mechanics of two L-shaped sheets welded with resistance welding. The fracture behaviour of the welded structure is considered with the assumption of a crack at the interface of welded sheets. The study has been treated as a linear elastic fracture mechanics problem in mixed mode, under plane stresses conditions. Computations was performed, using commercial FE software package ABAQUS. Modelling results highlight the dependence of the stresses intensity factors on key design parameters of spot welds such as nugget diameter, bent curvatures, sheet thickness, materials properties, and the applied load Voir les détails

Mots clés : Finite element method; spot weld, Fracture mechanics; stresses intensity factor, mixed mode

ANALYSE DU COMPORTEMENTÀ LA RUPTURE DES DEUX PLAQUES DROITES SOUDEES PAR SOUDAGE PAR RESISTANCE

Mecirdi Mohamed El Amin, Bouafia Farida  (2010)
Article de conférence

Notre travail consiste en une étude numériquepar éléments finis de la propagation des fissures en points de soudure dans des tôles minces d'acier soudées par soudage par points. Le diamètre des points de soudure, ainsi que la géométrie des plaques ont été choisis en tant que des paramètres d’étude. La simulation en 2-dimensions de la propagation quasi statique de la fissure, et prenant en compte les paramètres explicités au paravent, a été développé dans le cadre du code de calcul par éléments finis Abaqu Voir les détails

Mots clés : Soudage par résistance, mécanique de la rupture, Propagation de la fissure, Facteurs d’intensité de contrainte

Study and numerical simulation of ultrasonic signals for uniaxial stressed specimen

M. Mekideche, A. Bouhadjera, T. Benkdidah, M. Grimess, S. Haddad  (2010)
Article de conférence

In some fields of engineering construction, the aluminum alloys become attractive materials due to their mechanical properties. Taking this fact into account, a prism-shaped specimen of aluminum AA2017A is investigated under uniaxial stress and the measurements are performed considering two methods. For ultrasonic wave propagating normal to the loading direction, the ultrasonic mode conversion is considered. But for the waves propagating parallel to loading direction, the normal incidence direct contact transducer is adapted. Then, we present a numerical simulation ofultrasonic signal of received echo, and highlight the acoustoelasticity effect that involves a linear dependence between time delay separating the received ultrasonic signals and the undergoing forces Voir les détails

Mots clés : soudage, cnd, l’Industrie des Métaux

ETUDE DE LA TRANSFORMATION DE PHASE β → α DANS L’ALLIAGE TI-6AL-4V EN REFROIDISSEMENT CONTINU

Nabil KHERROUBA, Denis CARRON, Riad BADJI, Mabrouk BOUABDALLAH  (2015)
Article de conférence

L’équation KJMA est utilisée pour décrire la cinétique de transformation de phase dans l’alliage de titane Ti-6Al-4V. Pour cela le principe d’additivité est utilisé. Ce principe consiste à considérer le refroidissement continu comme une succession de petits paliers isothermes additifs et qui peut être énoncé comme suit : étant donné un diagramme TTT, soit τ le temps de maintien pour atteindre une fraction f0. Ainsi, durant le refroidissement continu, lorsque ∫dt/τ=1, alors la fraction transformée est f0. Un essai DSC est réalisé pour suivre expérimentalement la cinétique. Le cycle thermique imposé consiste en un chauffage à 20 °C/min jusqu’à 1100 °C suivi d’un maintien à cette température pendant 20 min et finalement un refroidissement jusqu’à l’ambiante à 30 °C/min. Pour déterminer la fraction transformée durant le refroidissement, on applique le principe d’additivité Voir les détails

Mots clés : transformation de phase, Ti-6Al-4V, KJMA, Refroidissement continu, principe d'additivité

OPTIMISATION DES PARAMETRES DE SOUDAGE DES PLAQUES PAR POINT PAR FRICTION MALAXAGE, CAS DE L’ALLIAGE 6060 T5

Mohamed Merzoug, Mohamed Mazari, Benattou Bouchouicha, Mokhtar Zemri, Abdellatif Imad  (2010)
Article de conférence

Le soudage par friction malaxage est un procédé qui a apporté une amélioration dans les constructions légères. L'application de ce nouveau procédé réside dans la capacité à assembler des alliages d'aluminium et plus visiblement des alliages difficilement soudables par les procédés traditionnels. Dans notre étude, nous avons centré les essais sur la mise en évidence des paramètres significatifs du procédé FSSW qui seront à l’origine de la réalisation du cordon de soudure.Cette approche expérimentale nous a permis de constater que la forme de l’outil et en particulier lepion a une grande influence sur la résistance mécanique du joint de soudure. Ceci est dû aux gradients thermiques et mécaniques subis par le matériau lors du soudage. L’importance de ces phénomènes dépend à la fois de la nature du matériau et du choix des paramètres (géométrie, positionnement, vitesse de rotation, profondeur de pénétration et la force appliquée du pion et de l’épaulement Voir les détails

Mots clés : soudage par friction malaxage, pénétration, rotation et avance de l’outil, pion de l’outil et température