Valorisation des ressources végétales

Type : Projet national de recherche
Domaine : Valorisation des matières premières et industrie
Version PDF : (.pdf)
Description :
L’histoire des plantes aromatiques et médicinales «P.A.M.» est associée à l’évolution des civilisations. Dans toutes les régions du monde, l’histoire des peuples montre que ces plantes ont toujours occupé une place importante en médecine, dans la composition des parfums et dans les préparations culinaires.La Chine, berceau de la phytothérapie, l’Inde, le Moyen –Orient, notamment au cours de l’ère arabo-musulmane, l’Egypte, la Grèce, les romains, constituent des civilisations phares pendant lesquelles les plantes aromatiques et médicinales ont connu une place de premier plan.Se trouvant dans le bassin méditerranéen avec de grandes variations climatiques du Nord au Sud, l’Algérie présente un terrain de prédilection au développement de ces cultures.A l’exception de l’exploitation de certaines essences forestières (romarin, thym...), la culture des plantes aromatiques et médicinales en Algérie reste traditionnelle. Elle se limite aux jardins familiaux et aux jardins d'agrément, notamment avec des espèces florales faisant l'objet de cultures de fleurs. Récemment des projets de production de «P.A.M.» ont vu le jour mais ne se sont pas trop développer pour assurer une production nationale ou une exportation.Au niveau de la région d’El Tarf, la plupart des habitants des zones rurales comptent d’abord sur ces plantes médicinales et aromatiques pour traiter leurs problèmes de santé et les utilisent en cosmétologie, en parfumerie, et dans l’alimentaire. Même dans les zones urbaines les habitants se tournent vers les remèdes des plantes traditionnelles étant donné qu’elles n’ont peu ou même aucun effet secondaire. Ces habitants puisent des ressources naturelles du Parc National d’El Kala. A cet effet, l’accroissement de la demande confronté à la réalité des ressources disponibles, a entraîné la raréfaction d’importantes espèces dans des zones où elles étaient auparavant abondantes. De ce fait, le programme de ce projet va se focaliser sur les plantes médicinales et aromatiques qui sont économiquement utiles : leurs cultures, la sélection des variétés et leurs adaptations aux milieux. Les activités de se projet se développeront au sein d’un contexte géographique favorable constitué par un écosystème forestier composé de forêts naturelles qui abrite plus d’une centaine d’espèces de plantes parmi lesquelles des plantes médicinales : Lentisque, des plantes aromatiques (Laurier sauce), constituant ainsi un laboratoire à ciel ouvert dans lequel la communauté scientifique peut puiser les données les plus intéressantes.