Vulnérabilité à la pollution par le mercure des eaux de la région de Azzaba

Type : Projet national de recherche
Domaine : Exploration et exploitation des matières premières
Version PDF : (.pdf)
Description :
La pollution provenant d’un agent géochimique ayant affecté les écosystèmes constitue l’une des menaces majeures qui guettent l’environnement. Ceci découle du fait que la portée de cette pollution peut atteindre la santé humaine. La ville de Azzaba, située au Nord- Est algérien, sur une plaine d’environ 100m d’altitude, occupe une dépression entourée par des massifs de la chaîne Nord Numidique. Ces massifs sont à l’origine de la minéralisation mercurielle dans la région. L’essentiel de la superficie de cette dépression est couvert par des terres dont la nature du substrat et la géomorphologie, conviennent à l’agriculture. Cependant, le développement de l’urbanisation consomme, au détriment de l’agriculture, des étendues de terres assez considérables. Les conditions géomorphologiques en dépressions, le complexe d’exploitation du mercure et les gisements et mines de cinabre situés sur les flancs de cette dépression, font que la région de Azzaba soit largement influencée par le mercure libéré dans l’environnement. Dans la perspective géo-environnementale d'une étude de cas sur les dangers du mercure, la présente approche se propose d’examiner 1'accumulation naturelle du mercure en association avec les minéralisations de type Hg-Pb-Zn-As dans la région de Azzaba, située au sud-ouest de la Wilaya de Skikda dans l’Est Algérien.