Les minéralisations liées au volcanisme miocène du nord ouest algérien : Etude géologique, gîtologique et signature géophysique

Type : Projet national de recherche
Domaine : Exploration et exploitation des matières premières
Version PDF : (.pdf)
Description :
Le littoral algérien a été le siège d’une importante activité volcanique durant le Miocène. Les produits éruptifs de cette activité sont repartis en massifs plus ou moins éloignés formant un liseré continu qui se poursuit au delà des frontières orientale et occidentale de l’Algérie.Ce volcanisme s’est accompagné d’une activité hydrothermale résultant en l’altération des roches encaissantes et en des minéralisations polymétalliques plus ou moins importantes. Dans la partie orientale de l’Algérie du Nord, certains gisements filoniens de moyenne et petite envergure ont déjà fait l’objet d’exploitation par le passé. Ces gisements, affleurant en surface, sont localisés dans les zones racines des structures volcaniques ou dans leurs bordures immédiates. Plus récemment, il a été mis en évidence des gisements de plus grande envergure dans les massifs volcaniques d’El Aouana et de Oued Amizour. Il s’agit des gisements de Oued el Kebir à Pb-Zn-Cu (±Au) et de Bou Soufa à Cu (±Au) dans le massif d’El Aouana, et celui de Oued Amizour à Zn-Pb (±Au) dans le massif du même nom. Ce dernier est actuellement en phase finale d’exploration.La partie occidentale a été moins étudiée, notamment du point de vue métallogénique. Néanmoins, quelques petits gisements polymétalliques ont été exploités en surface, et un nombre relativement élevé d’indices, de points de minéralisations et de structures favorables ont été reconnus.Le secteur concerné par ce projet de recherche englobe les massifs de Tifraouine et de M’sirda dans la partie Nord-Occidentale de l’Algérie où plusieurs indices polymétalliques ont été répertoriés.Il est proposé dans ce projet :- La caractérisation pétrologique et géochimique des formations volcaniques miocène des massifs de Tifraouine et de M’Sirda, et cela : en faisant une compilation et une synthèse des données déjà existantes; et en approfondissant les études dans les zones insuffisamment ou non étudiés.- Etude détaillée des altérations hydrothermales afin d’établir une carte des zonations hydrothermales.- Etude des minéralisations liées aux formations volcaniques des massifs de Tifraouine et de M’Sirda.- Traitement et interprétation des données gravimétriques existantes afin de mieux cerner les structures des massifs de Tifraouine et de M’Sirda.- Traitement et interprétation des données magnétiques existantes afin de mieux cerner les anomalies magnétiques dans les massifs de Tifraouine et de M’Sirda.L’intégration des données géologiques et géophysiques afin de mettre en évidence la relation entre la minéralisation et les structures des massifs de Tifraouine et de M’Sirda, et ainsi mieux cibler les potentialités minières de ces régions.