Analyse et modélisation des paramètres atmosphérique par télédétection active et passive en vue de la prévision des phénomènes météorologiques intenses. Cas des précipitations intenses en région méditerranéenne

Type : Projet national de recherche
Domaine : Technologies spatiales et leurs applications
Version PDF : (.pdf)
Description :
La région Méditerranéenne a été reconnue comme étant l’une des plus vulnérables et les plus exposées à l’intensification des événements météorologiques et climatiques extrêmes dans le contexte du changement climatique. Le projet se focalisera sur l’analyse et la modélisation de multiples paramètres atmosphériques en relation avec ces intenses précipitations. Les paramètres concernés sont la couverture nuageuse, la vapeur d’eau, la température, le rayonnement solaire, le but étant de parvenir à la mise au point de procédures opérationnelles bien validées et de précision suffisante pour les besoins de la prévision météorologique long terme , court terme et de mise en alerte. Les principaux objectifs scientifiques seront, outre la reconnaissance des types de nuages, le développement de logiciels d’archivage, de traitement et d’estimation par l'utilisation combinée de l'imagerie satellitaire, des données au sol, des données de radiosondages, des données radar, lidar, radiométrique avec la mise en place de réseaux GPS pour mesurer l’humidité atmosphérique en mer méditerranée. La validation des différents produits vapeurs d’eau radiométrique de surface et satellitaire sur la région considérée peuvent être réalisés ainsi que l’étude des différences terre/mer. Les données utilisées proviennent d’une part de la base de données AMMA, du programme ARM et du projet HYMEX et d’autre part de l’Office National de Météorologie algérien (ONM).Ce travail permettra d’améliorer nos connaissances sur les conditions menant au développement d’événements de précipitations intenses. Ces connaissances pourront par la suite être exploitées pour améliorer la qualité des prévisions numériques et réduire le risque face aux événements météorologiques extrêmes.