Contrôle de la pollution des eaux et dépollutions des sites naturels en eau contenant des intrants nocifs

Type : Projet du centre CRTI
Organisme : Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI)
Unité : Unité de recherche appliquée en sidérurgie et métallurgie
Division : Division des propriétés des matériaux
Equipe résponsable : Equipe N°34 « Chimie–physique »
Période : 2010 - 2012
Version PDF : (.pdf)
Mots Clés : pollution, dépollution, matières organiques, métaux lourds, paramètres physico-chimique
Description
Le projet proposé pour ces trois années comprend deux axes : - Le contrôle des eaux de surface et des eaux souterraines des sites naturels avoisinant la région de Annaba.- Dépollution des eaux par deux procédés de séparation. Les ressources en eau, menacées par les activités humaines, industrielles et agricoles, et par l’évolution climatique, sont devenues un enjeu majeur, auquel le monde entier, à tout stade de développement qu’il soit, attache aujourd’hui une très grande importance. L’eau potable est bien sûr le point central de l’inquiétude des opinions publiques et des dirigeants, mais à long terme il est clair pour tous que tout rejet polluant, en particulier peu biodégradable ou toxique, est une menace et/ou une complication pour la production d’eau potable. Il convient donc de réduire au maximum les émissions polluantes au niveau des effluents. Ainsi, la purification des eaux usées des polluants qu’elles contiennent est devenue une nécessité tant sur le plan économique que celui de la lutte antipollution. C’est dans cet esprit que notre laboratoire s’est fixé comme objectifs le contrôle de la qualité des eaux des sites naturels avoisinant la région de Annaba et la dépollution de cette richesse naturelle. Les techniques de dépollution employées sont l’oxydation catalytique et l’adsorption. Les polluants visés sont les matières organiques biodégradables et les métaux toxiques. L’élimination va être réalisée en mode statique et dynamique.