Alliages métalliques : caractérisation – soudabilité -comportement en fatigue – corrosion – loi de comportement

Type : Projet du centre CRTI
Organisme : Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI)
Unité : Centre de recherche en technologie industrielles CRTI, Ex - CSC
Division : Division de Métallurgie et Mécanique
Equipe résponsable : Equipe N°20 « Metallurgie et mecanique du soudage »
Période : 2010 - 2012
Version PDF : (.pdf)
Mots Clés : Alliages légers, soudage, traitement thermique, métallurgie du soudage, caractérisation, fatigue, corrosion et modélisation
Description
Le soudage est une opération remarquablement complexe générant des températures extrêmement importantes et non uniformes dans l’assemblage soudé. Ceci engendre de multiples transformations métallurgiques, d’où des microstructures complexes qui peuvent présenter des hétérogénéités mécaniques et structurales à travers le joint soudé. Le choix de bons matériaux revêt une importance toute particulière. On a cru pendant longtemps qu’il fallait avant tout, rechercher des matériaux possédant une résistance à la déformation la plus élevée possible. Puis, progressivement, dans de nombreux cas, on a dû s’employer à rechercher des matériaux présentant le meilleur compromis entre la résistance et la ténacité ou, de façon plus générale, leur ductilité. Ainsi, les alliages légers sont entrés en jeu.Lorsqu’elles sont en service, les structures sont soumises à des sollicitations fluctuant dans le temps. Les expériences montrent que la répétition des cycles d’effort modifie et dégrade les propriétés des matériaux et peut conduire à terme, à la rupture de pièces. Ce phénomène est couramment appelé « fatigue » ou « endommagement par fatigue ».Dans le cas des matériaux non métalliques, « le terme corrosion » se réfère invariablement à leur détérioration par des phénomènes chimiques. Il est généralement admis que « la corrosion » métallique englobe toute interaction d'un métal ou d'un alliage (solide ou liquide) avec son environnement.Dans ce projet, on va étudier le soudage des alliages légers (Aluminium, Titane …etc.), leurs caractérisations, ainsi que la fatigue des structures soudées et le phénomène de corrosion.