Développement de matériaux anti usure destinés aux opérations de broyage et concassage des matières premières.

Type : Projet du centre CRTI
Organisme : Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI)
Unité : Unité de recherche appliquée en sidérurgie et métallurgie
Division : Division des propriétés des matériaux
Equipe résponsable : Equipe N°36 « Elaboration et Propriètés des matériaux »
Période : 2016 - 2018
Version PDF : (.pdf)
Mots Clés : Boulets de broyage, plaque de blindage, acier allié, fonte alliée, fonderie, forgeage, résistance à l’usure, coulée, élaboration.
Description
L’opération de broyage des matières première repose sur l’utilisation de corps broyant de différentes formes et dimensions ainsi que d’autres pièces d’usure. Parmi cette gamme de produits, l’Algérie produit des boulets de broyage en fonte au chrome moulés par ALFET pour alimenter le secteur cimentier mais n’arrive pas à satisfaire la demande du marché. Ce manque est complété par une quantité supplémentaire importée de l’extérieure qui induit automatiquement une dépense considérable en devise.Par ailleurs les pièces travaillant à l’usure, produits localement (plaques de blindage et boulets) et sollicitées par le domaine de préparation des matières premières, sont sujettes à de fortes consommations justifiées par une dégradation des corps broyant en cours de service. Parmi les secteurs utilisateurs, les cimenteries sont les premières à avoir soulevé le problème de comportement à l’usure des matériaux de production locale, utilisés pour de la préparation du ciment. Ces matériaux se dégradent très rapidement en cours de l’opération de broyage. L’une des causes de ces détériorations est une usure prématurée qui se manifeste juste au début de la mise en service des boulets se traduisant par une cassure complète des boulets générant des débris dans l’enceinte du broyeur et gênent le fonctionnement du broyeur. Les défauts internes tels que les soufflures sont à l’origine de cette dégradation. En conséquence les boulets perdent leur morphologie, leur fonction lorsqu’ils cassent et dégagent un agrégat de matières laissant un creux à l’intérieur du boulet affectant ainsi le rendement de l’opération de broyage. Deux types de boulets de broyage sont sollicités: les boulets de fonderie et les boulets forgés. En cours de broyage, le comportement de ces deux types de boulets diffère considérablement vu leur différence de structure. En plus des défauts de moulage, la nuance des boulets moulés est différente de celle des boulets forgés ainsi que leur résistance aux chocs. En effet les boulets moulés sont caractérisés par une résistance au choc de 2 à 4 J par contre celle des boulets forgés est de l’ordre de 12J. Cette différence implique automatiquement une plus grande durée de vie des matériaux forgés Ce projet a la possibilité d’évoluer en une unité de production et offre à notre pays une opportunité d’autosuffisance en boulets de broyage qui peut évoluer vers une abrogation de l’importation de boulets de l’étranger et contribue à une augmentation du rendement de l’opération de broyage au niveau des industries Algérienne. Aussi, à long terme, ce projet peut créer une occasion d’exportation vers les pays d’Afrique, dynamiser l’économie du pays et même offrir une visibilité sur le marché.