Elaboration et caractérisations des couches minces pour des applications environnementales

Type : Projet du centre CRTI
Organisme : Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI)
Unité : Unité de développement des couches minces et applications
Division : Division des matériaux et surfaces structurés
Equipe résponsable : Equipe N°44 « Applications photovoltaïques »
Période : 2016 - 2018
Version PDF : (.pdf)
Mots Clés : photocatalyse, couches minces, oxydes métalliques, dépollution, élaboration, caractérisation, environnement.
Description
Les couches minces, au vu de leurs caractéristiques spécifiques, ont conduit à de nombreuses applications dans divers domaines, tels que les transducteurs piézoélectriques, les guides d’onde, les électrodes transparentes conductrices, les cellules solaires, les capteurs à gaz, les revêtements, les couches protectrices ou intelligentes, et les systèmes de photocatalyse, etc.La photocatalyse est une technologie propre et une science multidisciplinaire, qui a évoluée avec les besoins des sociétés modernes industrialisées en matière énergétique et environnementale.Ce travail, qui fait partie de projets de recherche entamés à l’Unité de Développement desCouches Minces et Applications, a pour but d'évaluer les performances photocatalytiques des couches minces à base des oxydes métalliques TiO2, CuO... etc. et éventuellement des couches minces élaborées avec différentes formes des semi-conducteurs de type délafossites, pérovskites et spinelles à base de terres rares.Notre stratégie pour atteindre cet objectif est la suivante :• L’élaboration de couches minces semi-conductrices (Délafossite, pérovskites à base de terres rares, TiO2, CuO, etc.) par méthodes chimiques et/ou physiques (CVD, pulvérisation cathodique, ablation laser, sol-gel, spray, etc.).• La caractérisation des couches élaborées : les caractérisations morphologiques et structurales par microscope électronique à balayage (MEB), microscope à force atomique (AFM) et diffraction des rayons X. Des mesures électriques (quatre points, etc.), des caractérisations optiques (UV-Visible, etc.) ainsi que la BET pour la détermination de la surface spécifique par adsorption, seront entreprises. Ainsi qu’une caractérisation photoélectrochimique et une voltamétrie cyclique pour la détermination des pics d’oxydation et de réduction.• L’amélioration des propriétés des couches minces élaborées (traitement thermique, dopage, etc.) ;• Mise au point d’un prototype pour la dégradation photocatalytique des rejets riches en polluants industriels tels que les métaux lourds et les colorants textiles...etc.