ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUE DE LAITIER DE HAUT FOURNEAU PAR SPECTROSCOPIE INFRAROUGE (IR) ET DIFFRACTION DE RAYON X (DRX)

Type : Article de conférence
Auteur(s) :  Ouahida Khireddine, Toufik CHOUCHANE, Amel Bendjama, Sana Chibani, Samira TLILI
Année :  2018
Domaine : Chimie
Conférence: 1er Séminaire National de Physique et Chimie des Matériaux (SNPCM1’2018)
Résumé en PDF :  (résumé en pdf)
Fulltext en PDF :  (.pdf)
Mots clés :  Déchets sidérurgiques, Caractérisation chimique, DRX, IR, laitier

Résumé : 

L’industrie sidérurgique génère une production fatale de matières secondaires constituées de produits de réactions résultant de son activité de production d’acier. Ces matières secondaires sont désignées communément par les coproduits sidérurgiques tels que : les laitiers de haut fourneau. Les principales propriétés physiques de laitier de haut fourneau (La densité et la surface spécifique). Les échantillons ont été caractérisés par différentes techniques d’analyses parmi nous citons : la diffraction des rayons X et la spectrométrie infrarouge à transformée de Fourrier. Les diffractogrammes obtenus sur les échantillons des laitiers caractérisent la phase vitreuse et quelques raies de faible intensité représentant les composés cristallisés. Lors de l’analyse des poudres par spectrométrie infrarouge IR, Le spectre a montré des bandes identifiées, telles que le les liaisons Al-O, Ca-O, et Si-O qui se caractérisent par les bandes de vibration à environs 634, 1793, 956 cm-1 plus la présence des carbonates caractérisés par la bande 879 cm-1.