ALLIAGES ERN MILIEU AGRESSIF.ÉTUDE DU COMPORTEMENT A LA COROSION DU MAGNESIUM ET DE SES ALLIAGES

Type : Article de conférence
Auteur(s) :  A.Boukhouiete, Z.Habes
Année :  2014
Domaine : Electronique
Conférence: Conférence Internationale sur le Soudage, le CND et l’Industrie des Métaux, IC-WNDT-MI’14
Résumé en PDF :  (résumé en pdf)
Fulltext en PDF :  (.pdf)
Mots clés :  Magnésium, corrosion, éléments d’addition, protection, passivation

Résumé : 

Le magnésium présente en effet une faible résistance à la corrosion [1 ,2,3,4]. De plus le comportement de ce métal et de ses alliages reste encore mal connu dans de nombreux milieux corrosifs. Ce qui limite ses applications Le magnésium est notamment sensible à la corrosion galvanique. la présence d’impuretés(Fe, Ni, Cu,Cr…) dans sa matrice ayant des potentiels supérieurs à celui du Magnésium favorise les réactions de réduction, en particulier celle de l’hydrogène, et engendrer la corrosion galvanique du Magnésium[1 5]. De sa pureté dépend sa résistance à la corrosion. L’utilisation d’éléments d’addition peut améliorer la résistance à la corrosion du magnésium (et aussi les propriétés mécaniques). Une influence bénéfique d’aluminium et de manganèse sur la résistance à la corrosion du magnésium a été montrée [4]. L’objectif de ce travail est d’évaluer la corrosion du Mg et de ces alliages par la méthode électrochimique (potentiocinétique) dans une solution aqueuse de Na2SO4 0,5 M.