Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



Étude comparative entre la cinétique d’oxydation du phénol par la tyrosinase libre et immobilisée dans le gel d’alginate de calcium

Auteur : Saida LEBOUKH
Année : 2011
Domaine : Chimie
Type : Mémoire de magister
Etablissement : Ecole nationale polytechnique d'Alger
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : champignon Paris, Agaricus bisporus, Tyrosinase, extraction, immobilisation, alginate, cinétique

Résumé :

L’objectif de ce travail est d’étudier la cinétique d’oxydation du phénol par la tyrosinase (EC : 1.14.18.1) libre et immobilisée dans du gel d’alginate de calcium. La tyrosinase est extraite à partir du champignon Paris (Agaricus bisporus), et son activité enzymatique est mesurée par spectrophotométrie à 400 nm en présence du phénol comme substrat. L’enzyme libre est relativement stable pendant 20 jours de stockage à -15°C. Une étude des différents paramètres opératoires sur les cinétiques d’oxydation du phénol par les deux systèmes enzymatiques a été faite. La constante de Michaelis-Menten (Km) pour l’enzyme immobilisée (1,3 mM) est environ deux fois plus élevée par rapport à celle de l’enzyme libre (0,6 mM). Par contre, la vitesse maximale (Vmax) est 30-fois moins élevée. Le pH et la température optimaux sont déplacés de 7,6 à 5, 6 et de 45 à 550 C, pour la tyrosinase libre et la tyrosinase immobilisée, respectivement. L’enzyme immobilisée semble être plus thermostable et son activité est maximale pour des billes d’alginate d’un diamètre de 3,4 mm.