Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



Etude conceptuelle d’un système de conditionnement de puissance pour unecentrale hybride PV/Eolien.

Auteur : Fouzia BRIHMAT
Année : 2012
Domaine : Génie électrique
Type : Mémoire de magister
Etablissement : Université Mouloud Maameri de Tizi Ouzou
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : Système d’Energie Hybride, Photovoltaïque, Eolien, Dimensionnement, simulation, MPPT, Convertisseur DC-DC, contrôleur flou, caractéristique de charge optimale.

Résumé :

En régions isolées, le générateur diesel constitue la source principale d’énergie électrique. Or, le prix d’extension du réseau électrique pour ces régions s’avère prohibitif et le surcoût de l’approvisionnement encombustible augmente radicalement avec l’isolement. Dans ce contexte, l’interconnexion de plusieurs sourcesd’énergie renouvelable (éoliennes, panneaux photovoltaïques, petites centrales hydroélectriques. etc.) dans unSystème d’Energie Hybride (SEH) peut avoir une incidence profitable sur la production d’énergie électrique entermes de coût et de disponibilité. Ainsi, ce travail de mémoire présente une contribution à l’analyse du comportement et la maîtrise desperformances d’un SEH constitué par deux sources d’énergie renouvelable, photovoltaïque et éolienne, associées àun générateur diesel, des batteries de stockage et une technologie de commande. Le système est étudié sur la base de deux aspects : dimensionnement et, maximisation de l’utilisation desressources renouvelables. Le dimensionnement s’est fait sur deux logiciels, Homer et PVsyst avec le non-apport du générateur diesel dans cesecond cas. Les ressources renouvelables sont aléatoires. Situation en mesure de mettre en péril l’efficacité énergétiquevis-à-vis d’une certaine exigence de la demande. Alors, afin de maximiser les performances des systèmes d’énergie renouvelable il est nécessaire depoursuivre le point de puissance maximale « MPPT », de la source d’entrée, étude établie sous l’environnementMatlab/Simulink. - Pour améliorer le rendement de conversion de l’énergie photovoltaïque, une nouvelle méthode de poursuite dupoint de puissance maximale en utilisant la théorie floue est proposée. Elle est basée sur des règles linguistiquesappliquées au hacheur type Boost.- Pour le système éolien, la maximisation est assurée en considérant la courbe de puissance optimale comme caractéristique de charge, avec connaissance de la caractéristique de la voilure Cp(λ).