Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



EFFET DU TYPE ET DE LA TAILLE D’UN DEFAUT SUR LE COMPORTEMENT MECANIQUE D’UNE PLAQUE EN ALLIAGE DE TITANE SOUMISE A UN CHARGEMENT AXIAL

Auteurs : A. Brick Chaouche, N. Tala-ighil
Année : 2012
Domaine : Mécanique
Type : Communication
Conférence: 3ème Conférence Internationale sur le Soudage, le CND et l’Industrie des Matériaux et Alliages (IC-WNDT-MI’12)
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : Théorie de Griffith, FEM, facteur d’intensité de contrainte, taux de restitution d’énergie élastique, fissure

Résumé :

Dans la mécanique élastique linéaire de la rupture, le champ de contrainte au voisinage d’un défaut est singulier. Cette singularité varie selon la forme et la taille du défaut. Les fissures sont les défauts qui induisent la plus forte singularité ce qui a été prouvé par la théorie de Griffith [1]. En élastic ité linéaire, le champ de contrainte dans une structure en présence d’une fissure est donnée en 1/(r)1/2(r est le rayon d’un cercle centré sur la pointe de la fissure), avec un facteur multiplicateur qui est le facteur d’intensité de contrainte K et une dépendance angulaire. Plus le rayon est faible plus on s’approche de la pointe et plus les contrainte sont singulière. En élasticité linéaire, l’utilisation de la MEF (Méthode des Eléments Finis) avec les lois de la mécanique de la rupture afin de traiter le problème d’une plaque contenant un défaut de forme latéral, permet de confirmer le résultat de la Théorie de Griffith. Trois types de défauts avec différentes tailles ont été traités : un demi-cercle de différents rayons, une entaille avec différents angles d’ouverture et une fissure de différentes longueurs