Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



COMPORTEMENT DES DIFFERENTES ZONES D’UN JOINT DE SOUDURE VIS-A-VIS A LA RESISTANCE A LA FATIGUE

Auteurs : A.ALIOUA, B. BOUCHOUICHA, M. ZEMRI
Année : 2012
Domaine : Métallurgie
Type : Communication
Conférence: 3ème Conférence Internationale sur le Soudage, le CND et l’Industrie des Matériaux et Alliages (IC-WNDT-MI’12)
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : Rupture ductile, ténacité, fatigue

Résumé :

Les défauts qui génèrent la fissuration apparaissent généralement dans les joints de soudures et l'exigence en termes de sécurité pour ce type de jonction, rend donc indispensable l'étude de la rupture de ces jonctions. Les concepts de la mécanique de la rupture sont utilisées pour analysé la nocivité des défauts dans les assemblages soudés. Dans cette partie, nous avons présenté une étude sur la résistance à la fatigue d'un joint soudé. Plusieurs paramètres ont été pris en considération : paramètres liés aux caractéristiques mécaniques des matériaux, paramètres liés à la géométrie du joint soudé, paramètres liés à la géométrie de l'éprouvette. L’étude expérimentale nous a permis de déterminer expérimentalement les caractéristiques mécaniques, ainsi que les résistances à la fatigue à la température ambiante, du métal de base (MB), métal fondu (MF) et de la zone affectée thermiquement (ZAT) prélevés à partir d'un joint soudé réalisé dans des conditions représentatives des fabrications industrielles. Nous avons constaté qu’une grande partie de la vie des assemblages soudés sollicités en fatigue se déroule en propagation. A même niveau de ∆K, on observe généralement une vitesse de fissuration da/dN, Différentes dans les trois zones, et l’évolution de l’énergie spécifique dépensée par cycle U en fonction de ∆K pour le même rapport de charge est constante par rapport à ∆K pour les différentes zones du joint de soudure étudié