Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



SOLIDIFICATION D’UN ALLIAGE DETYPE CO-NI-CR-W-C DANS UN RECHARGEMENT PAR PROJECTION PLASMA ARC TRANSFERE (PTA) SUR UN ACIER INOXYDABLE

Auteurs : Abdelaziz Sellidj, Soltane Lebaili
Année : 2010
Domaine : Electronique
Type : Communication
Conférence: Conférence Internationale sur le Soudage, le CND et l’Industrie des Métaux, IC-WNDT-MI’10
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : alliages Co-Ni-Cr-W-C, dépôt massif, microstructure, Interface, surfusion

Résumé :

Un dépôt d’alliage à base de cobalt de type Co-Cr-Ni-W-C a été réalisé par projection plasma arc transféré (PTA) sur la surface d’un acier inoxydable à soupape. L’alliage est caractérisé à l’état d’équilibre par une solution solide Co(γ) dendritique majoritaire et des carbures eutectiques M7C3et ηM6C. Au niveau de l’interface dépôt/substrat, cette microstructure est modifiée par le mode de refroidissement rapide de l’alliage lors du processus de son application à l’état liquide sur le substrat enacier relativement froid. La structure formée dans ce cas est hétérogène et des phases métastables peuvent se produire et être modifiées en cours de l’exploitation en température et dans un milieu agressif. Cette situation peut provoquer des conséquences indésirables sur les propriétés du revêtement et de sa fiabilité car elles sont directement liées aux microstructures formées lors du dépôt. Nous nous sommes intéressés plus particulièrement à cette microstructure hétérogène formée lors de la solidification de dépôt au contact du substrat en acier et à lapropriété mécanique de dureté dans la zone de l’interface reliant le couple soudé. La caractérisation a été effectuée par MEB-EDS, microsonde CAMECA et profils de micro duretés. Le dépôt obtenu a un aspect régulier et linéaire exempt de fissures avec peu de porositésLa morphologie de la microstructure représente les étapes desolidifications relativement rapide avec un gradient thermique élevé à son début au niveau de l’interface en formant une solution solide Co (γ) à front plan. Elle évolue progressivement en fonction du gradient thermique décroissant en s’éloignant de la jonction vers la surface de dépôt. La matrice prend alors les formes : cellulaire, mixte (cellules et dendrites) et dendritique vers la limite externe du dépôt. La croissance des dendrites se fait selon des ramifications primaires dans le sens de l’évacuation de la chaleur qui et se déroule suivant la direction perpendiculaire à l’interface, vers la surface externe de dépôt, suivit des bras secondaires puis tertiaires peu développés. Les carbures eutectiques M7C3et ηM6C formés sont très fins et se localisent au sein des espaces intercellulaires et inter-dendritiques de la solution solide (γ). Le modèle de la surfusion constitutionnelle développé dans la solidification des cordons de soudures des alliages binaires est utilisé pour expliquer la succession constatée dansla morphologie de la solution solide (γ) en assimilant le métal de base dans lecas de soudage au substrat et la zone fondue à l’alliage d’apportà base de cobalt. Les résultats que nous présentons apportentune meilleure compréhension des mécanismes élémentaires de solidification dans le dépôt d’alliage poly-constitué de type Co-Cr-Ni-W-C, la morphologie formée de la solution solide Co (γ) au niveau de l’interface, les propriétés mécanique de dureté qui en découlent et qui permettent de mieux appréhender les relations qui s’établissent avec le comportement mécanique macroscopique du matériau composite formé