Chercheur

Teachers Login Form

 

Admin

Pupils Login Form

 



IMPACT DES REJETS INDUSTRIELS ET URBAINS SUR LA QUALITE DES EAUX SUPERFICIELLES EN MILIEU INDUSTRIEL ET URBAIN. CAS DE LAPLAINE D’EL HADJAR, NE ALGERIEN

Auteurs : T.Chouchane, M.L.Samar, A.Hani, Sabiha Chouchane, A.Boukari
Année : 2008
Domaine : Chimie
Type : Communication
Conférence: ECGP’7 -2008,
Résumé en PDF : (résumé en pdf)
Fulltext en PDF : (.pdf)
Mots clés : eau, pollution, rejet, industrie, urbain, métaux lourds, toxicité

Résumé :

La préservation des réserves naturelles en eau est l’une des préoccupations majeures desgrandes nations. En Afrique en général et en Algérie en particulier, dans les grandes villesindustrielles telle que la ville de Annaba, où l’eau devient de plus en plus rare, les réseauxpluviaux et les oueds sont devenus des décharges pour des rejets liquides non contrôlés.Dans ce contexte, nous nous sommes fixés pour objectif essentiel le contrôle de la pollutionliquide industrielle et urbaine d’une des réserves d’eau naturelle en l’occurrence l’ouedMeboudja, situe au Nord Est algérien.Ce travail a été entamé par une enquête préliminaire sur l’état des lieux de l’oued, une étudede la situation géographique et l’inventaire des différentes sources des rejets existants.Ensuite, des compagnes de prélèvements et d’analyses ont été effectuées durant une année àun pas de dix jours sur cinq sites localisés à l’aval des principales sources potentielles depollution. Un traitement des données a été effectué et une analyse des impacts possibles deséléments polluants sur l’environnement a été réalisée.Le fer, le manganèse, le cuivre, le nickel et le plomb sont les polluants toxiques considérés ;les huiles-graisses et les matières en suspensions sont des éléments de contrôle.La norme des eaux de rejets dans les sites naturels est utilisée pour l’échantillonnage parcontre les techniques de dosage sont basées sur la spectrométrie d’adsorption atomique pourles métaux lourds considérés, la technique de centrifugation pour les matières en suspensionset la méthode d’extraction pour les huiles-graisses.Les résultats obtenus ont révélé que les eaux superficielles de l’oued Meboudja sont polluéespar la totalité des éléments considérés et cette pollution est d’autant plus importante durant lesbasses saisons dans le secteur avoisinant le complexe sidérurgique avec une dominanceflagrante en fer et à un degré moindre en manganèse. Pour les autres éléments, la pollution esttrès localisée.L’impact de la présence de ces éléments sur le milieu environnant est catastrophique par lefait que ce site naturel se situe dans une zone urbaine et agricole surmontant une nappephréatique sub-affleurante. De plus, les eaux de l’oued se déversent directement dans la merméditerranée par le biais de oued Seybouse sans traitement préalable.